Loading...

La prépa commerce

La prépa commerce est une filière post-bac très plébiscitées par les étudiants. Elle est entourée de beaucoup de mythes, « Aymeric et Simon » vous aide à y voir plus clair et décrypte pour vous les prépas avec un dossier de plusieurs articles :

  1. Les classes prépas – Généralités
  2. Les classes prépas économiques
  3. Les classes prépas ingénieurs
  4. Les classes prépas littéraires
  5. Les classes prépas agro/veto (BCPST)

Malgré la multiplication des passerelles, les classes préparatoires économiques, dites prépas, sont toujours considérées comme étant la « Voie Royale » pour intégrer les Grandes Ecoles de Commerce.

Penchons-nous sur les classes prépas économiques et commerciales voie scientifique (ECS) et voie économique (ECE). Ci-dessous vous trouverez les informations clés à retenir sur ces deux filières.

Comment intègre-t-on la prépa commerce ?

Pour les classes préparatoires ECS l’entrée se fait sur dossier (via la plateforme parcoursup) après un BAC S.

Concernant les classes préparatoires ECE l’entrée se fait là aussi sur dossier (via parcoursup) mais après un BAC ES. A noter que certaines prépas privées acceptent en ECE des étudiants venus de S.

Quels sont les dessous de la sélection d’un dossier ?

Les recruteurs vont analyser votre dossier constitué des 3 bulletins de Première et des bulletins des 2 premiers trimestres de Terminale.

Ceux-ci porteront une attention toute particulière à la cohérence de votre dossier. L’élève a-t-il des bonnes notes dans chaque matière ou est-il excellent dans une et moyen dans d’autres ? La réputation du lycée et le rang de l’élève sont également des critères majeurs.

Les notes en histoire-géographie, langues et philosophie seront scrutées à la loupe que ce soit pour les prépas ECS ou ECE. En voie ECS les notes en mathématiques jouent un rôle important dans la qualité du dossier. C’est aussi le cas en voie ECE où les résultats en SES font aussi partie des critères de sélection.

Qu’est-ce qu’on y apprend ?

Les matières enseignées en classes prépas économiques ECS et ECE sont des matières dites généralistes.

ECS : Les mathématiques sont la matière principale avec 9h de cours hebdomadaires (dont 1h d’informatique). Puis viennent l’histoire géographie et géopolitique du monde contemporain (HGGMC – 6h), la culture générale (6h), les 2 langues vivantes (3h chacune) et l’EPS (2h), ainsi qu’une initiation à l’économie facultative (1h).

L’HGGMC diffère de l’Histoire-Géographie enseignée au lycée puisqu’elle prend en compte la dimension géopolitique des événements.

ECE : Cela peut paraître surprenant mais là aussi les mathématiques sont la matière principale avec 8h de cours hebdomadaires (dont 1h d’informatique). Puis viennent l’Economie Sociologie et Histoire (ESH – 6h), la culture générale (6h), les deux langues (3h chacune), Economie Appronfondie (2h) et EPS (2h).

L’ESH est une matière axée sur l’histoire de l’économie, de la pensée économique et la sociologie. Elle est dans la continuité des cours de SES du lycée avec une dimension historique plus importante.

L’Economie Approfondie correspond à de la microéconomie et Macroéconomie. Cette matière n’est pas directement évaluée au concours mais doit être utilisée dans la dissertation d’ESH.

Que ce soit en voie ECS ou ECE, l’EPS n’est pas évaluée au concours des Grandes Ecoles (à une exception près : St Cyr).

Quels sont les débouchés ?

Ces classes offrent plusieurs débouchés. Le plus classique d’entre eux est l’intégration d’une Grande Ecole de Commerce après avoir passé les concours BCE et Ecricome (HEC, ESCP Europe, EM Lyon, ESSEC, etc.).

Après 2 ans de classes prépas ECS/ECS on peut se présenter aux concours d’autres écoles :

  • Les concours des Instituts d’Etudes Politiques
  • L’Ecole Militaire spéciale de Saint-Cyr
  • L’Ecole Normale Supérieure de Cachan

Il est aussi possible de changer d’orientation et cela sans trop de difficultés. Chaque année de classe prépa économique permet d’obtenir des équivalences (L1 pour la première année et L2 pour la 2ème année) pour différentes filières. Pour certaines universités, notamment Dauphine, il faut prévoir de repasser quelques examens.

En voie ECS la réorientation la plus logique est la filière Maths Appliquées au Sciences Sociale (MASS) tandis qu’en ECE les filières privilégiées sont Eco-Gestion et Eco-Management et Administration Economique et Sociale (AES).

Quelles sont les qualités requises  pour y réussir ?

Plusieurs qualités sont requises ou doivent être acquises pour réussir :

  • Il faut avoir une réserve de temps de travail par rapport à la Terminale. Vous ferez face à une forte augmentation de la charge de travail (3 à 5h par jour à la maison).
  • Etre organisé pour anticiper et faire face à la charge de travail. Il ne sera plus possible de réviser un DS à la dernière minute. C’est l’échec assuré car le cerveau ne retient pas l’information sur le long-terme.
  • Résistance au stress et à la pression, spécialement lors des khôlles (interrogation orale sur un sujet préparé pendant 20-30 min) et DS hebdomadaires.
  • Capacité d’adaptation de ses méthodes de travail pour travailler efficacement face aux éléments nouveaux. Certains sujets sont détachés du cours notamment en khôlle de Culture Générale.
  • Capacité à établir une séparation claire entre temps de travail et temps de détente. Ce dernier étant primordial pour tenir sur le long terme.
  • En ECS il faudra porter une attention particulière à l’actualité et à la géopolitique mondiale en lisant Courrier International par exemple.
  • En ECE, il s’agira de se tenir au courant de l’actualité économique.

Découvrez le palmarès des ECS et le palmarès des ECE 2017-2018 établi par l’Etudiant.

Mais que proposent Aymeric et Simon ?

La prépa commerce est une filière post-bac très plébiscitées par les étudiants. Elle est entourée de beaucoup de mythes, « Aymeric et Simon » vous aide à y voir plus clair et décrypte pour vous les prépas avec un dossier de plusieurs articles :

  1. Les classes prépas – Généralités
  2. Les classes prépas économiques
  3. Les classes prépas ingénieurs
  4. Les classes prépas littéraires
  5. Les classes prépas agro/veto (BCPST)

Malgré la multiplication des passerelles, les classes préparatoires économiques, dites prépas, sont toujours considérées comme étant la « Voie Royale » pour intégrer les Grandes Ecoles de Commerce.

Penchons-nous sur les classes prépas économiques et commerciales voie scientifique (ECS) et voie économique (ECE). Ci-dessous vous trouverez les informations clés à retenir sur ces deux filières.

Comment intègre-t-on la prépa commerce ?

Pour les classes préparatoires ECS l’entrée se fait sur dossier (via la plateforme parcoursup) après un BAC S.

Concernant les classes préparatoires ECE l’entrée se fait là aussi sur dossier (via parcoursup) mais après un BAC ES. A noter que certaines prépas privées acceptent en ECE des étudiants venus de S.

Quels sont les dessous de la sélection d’un dossier ?

Les recruteurs vont analyser votre dossier constitué des 3 bulletins de Première et des bulletins des 2 premiers trimestres de Terminale.

Ceux-ci porteront une attention toute particulière à la cohérence de votre dossier. L’élève a-t-il des bonnes notes dans chaque matière ou est-il excellent dans une et moyen dans d’autres ? La réputation du lycée et le rang de l’élève sont également des critères majeurs.

Les notes en histoire-géographie, langues et philosophie seront scrutées à la loupe que ce soit pour les prépas ECS ou ECE. En voie ECS les notes en mathématiques jouent un rôle important dans la qualité du dossier. C’est aussi le cas en voie ECE où les résultats en SES font aussi partie des critères de sélection.

Qu’est-ce qu’on y apprend ?

Les matières enseignées en classes prépas économiques ECS et ECE sont des matières dites généralistes.

ECS : Les mathématiques sont la matière principale avec 9h de cours hebdomadaires (dont 1h d’informatique). Puis viennent l’histoire géographie et géopolitique du monde contemporain (HGGMC – 6h), la culture générale (6h), les 2 langues vivantes (3h chacune) et l’EPS (2h), ainsi qu’une initiation à l’économie facultative (1h).

L’HGGMC diffère de l’Histoire-Géographie enseignée au lycée puisqu’elle prend en compte la dimension géopolitique des événements.

ECE : Cela peut paraître surprenant mais là aussi les mathématiques sont la matière principale avec 8h de cours hebdomadaires (dont 1h d’informatique). Puis viennent l’Economie Sociologie et Histoire (ESH – 6h), la culture générale (6h), les deux langues (3h chacune), Economie Appronfondie (2h) et EPS (2h).

L’ESH est une matière axée sur l’histoire de l’économie, de la pensée économique et la sociologie. Elle est dans la continuité des cours de SES du lycée avec une dimension historique plus importante.

L’Economie Approfondie correspond à de la microéconomie et Macroéconomie. Cette matière n’est pas directement évaluée au concours mais doit être utilisée dans la dissertation d’ESH.

Que ce soit en voie ECS ou ECE, l’EPS n’est pas évaluée au concours des Grandes Ecoles (à une exception près : St Cyr).

Quels sont les débouchés ?

Ces classes offrent plusieurs débouchés. Le plus classique d’entre eux est l’intégration d’une Grande Ecole de Commerce après avoir passé les concours BCE et Ecricome (HEC, ESCP Europe, EM Lyon, ESSEC, etc.).

Après 2 ans de classes prépas ECS/ECS on peut se présenter aux concours d’autres écoles :

  • Les concours des Instituts d’Etudes Politiques
  • L’Ecole Militaire spéciale de Saint-Cyr
  • L’Ecole Normale Supérieure de Cachan

Il est aussi possible de changer d’orientation et cela sans trop de difficultés. Chaque année de classe prépa économique permet d’obtenir des équivalences (L1 pour la première année et L2 pour la 2ème année) pour différentes filières. Pour certaines universités, notamment Dauphine, il faut prévoir de repasser quelques examens.

En voie ECS la réorientation la plus logique est la filière Maths Appliquées au Sciences Sociale (MASS) tandis qu’en ECE les filières privilégiées sont Eco-Gestion et Eco-Management et Administration Economique et Sociale (AES).

Quelles sont les qualités requises  pour y réussir ?

Plusieurs qualités sont requises ou doivent être acquises pour réussir :

  • Il faut avoir une réserve de temps de travail par rapport à la Terminale. Vous ferez face à une forte augmentation de la charge de travail (3 à 5h par jour à la maison).
  • Etre organisé pour anticiper et faire face à la charge de travail. Il ne sera plus possible de réviser un DS à la dernière minute. C’est l’échec assuré car le cerveau ne retient pas l’information sur le long-terme.
  • Résistance au stress et à la pression, spécialement lors des khôlles (interrogation orale sur un sujet préparé pendant 20-30 min) et DS hebdomadaires.
  • Capacité d’adaptation de ses méthodes de travail pour travailler efficacement face aux éléments nouveaux. Certains sujets sont détachés du cours notamment en khôlle de Culture Générale.
  • Capacité à établir une séparation claire entre temps de travail et temps de détente. Ce dernier étant primordial pour tenir sur le long terme.
  • En ECS il faudra porter une attention particulière à l’actualité et à la géopolitique mondiale en lisant Courrier International par exemple.
  • En ECE, il s’agira de se tenir au courant de l’actualité économique.

Découvrez le palmarès des ECS et le palmarès des ECE 2017-2018 établi par l’Etudiant.

Mais que proposent Aymeric et Simon ?
Par |2018-06-07T13:52:42+00:0022 septembre 2017|Orientation|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.